Conférences

Georges Bizet

Conférence

Description

Georges Bizet

par Jean-Claude Hemmerlin 

Conférence - Culture et Temps Libre

Quel fut le parcours artistique de ce compositeur disparu trop tôt ?

En 1863, dans les « Pêcheurs de perles », que l’on taxa de « wagnérisme », une couleur orchestrale typique de l’écriture de Bizet et un parfum d’orientalisme bien dans le goût du temps révèlent une personnalité musicale qui ne demande qu’à s’épanouir.

En 1867, « la Jolie Fille de Perth » montre plus d’originalité et marque un progrès évident dans la caractérisation des personnages, mais en 1872 sa superbe musique de scène pour « l’Arlésienne » de Daudet est mal reçu et ne trouvera son public qu’au concert. Et puis en 1875, une bombe nommée « Carmen » éclate à l’Opéra-Comique, rendez-vous de la bourgeoisie bien pensante.

Dans ce respectable théâtre où l’on goûte d’aimables ouvrages lyriques qui se terminent bien, c’est un scandale ! Les spectateurs sont horrifiés par la crudité du sujet et la conduite de la gitane éprise de liberté jusqu’à la mort. Mais la beauté de la musique finira par s’imposer et l’héroïne de cette implacable tragédie moderne unique dans l’histoire du théâtre lyrique français deviendra un mythe au même titre que Don Juan.