Brossolette

Dans les années 1960, ce quartier fut conçu entre le centre de Draveil, Champrosay, Mainville et la forêt de Sénart.

L’Assistance publique, propriétaire du terrain décide d’édifier l’hôpital Dupuytren, accueillera 800 lits ainsi que 416 logements, dont 80 studios pour son personnel. Une convention est approuvée avec le Logement français (en mars 1964), qui se chargera de la construction. L’hôpital (inauguré le 17 novembre 1967), accueille des malades chroniques souvent âgés, venant pour la plupart des hôpitaux parisiens.

Le lotissement, porte sur un ensemble de 317 logements H.L.M., et  un groupe scolaire.

Chaque immeuble a reçu le nom d’un écrivain français. Les parkings sont disposés à la périphérie des groupes d’immeubles, des allées piétonnes permettent de se déplacer à l’intérieur de chaque ensemble où sont aménagées des aires de jeux. La résidence est édifiée sur un terrain de 66 443 mètres carrés.